Choisir le pardon

Depuis quelques années la thématique du pardon est revenue en force dans les approches de développement personnel qui sont en lien avec des traditions ramenées d’ailleurs, non explicitement religieuses, comme les quatre accords toltèques ou Ho’oponopono. Ces approches s’intègrent parfaitement avec la quête des héros-héroïnes modernes, qui cherchent à redonner du sens et des valeurs à la personne, dans ses dimensions psychologiques et aussi pleinement humaines ou dirions-nous, mais le mot reste délicat, spirituelles.

Dans la Boussole des Cinq Racines, le pardon a plusieurs entrées possibles. Il est vu comme nettoyage des mémoires personnelles et ancestrales qui nous habitent et avec lesquelles nous entrons en interaction à travers les situations et relations de la vie quotidienne. Le pardon n’est pas l’axe essentiel, pas présenté comme tel. Lire la suite « Choisir le pardon »

Bouquets de gratitude

Prendre conscience de l’instant comme le cadeau de la vie à recevoir. Nous sommes si souvent ingrats, indifférents, ignorants des trésors sous nos yeux. Le fait même de pouvoir être là, simplement être, vient de la vie qui nous a été donnée. Elle est cadeau si nous acceptons de la prendre, de la recevoir, comme pouvant devenir nôtre.
Il n’est pas sûr que nous ayons vraiment reçu cette vie, que nous la laissions nous bénir de sa grâce. Parfois nous l’avons rejetée, comme la pire des souffrances. Cela arrive pour toutes sortes de raisons, pas besoin de nous en blâme, juste essayer de mieux nous comprendre. Lire la suite « Bouquets de gratitude »

Des émotions encore des émotions

Une amie m’écrivait dernièrement qu’au moment de se laisser aller à une émotion habituelle de colère, dans une situation qui lui semblait toujours la justifier, elle avait senti en elle, au coeur de son attention en éveil, juste derrière le bruit de la colère en train de monter, un lieu, un espace qui avait coupé court à cette montée en puissance qui allait l’emporter. Quel bonheur! En un instant, l’attache réactive à l’émotion s’en était allée et la colère vue n’a pas été extériorisée, son énergie s’est déployée et redistribuée dans l’océan pacifié du corps. Lire la suite « Des émotions encore des émotions »

Observer n’est pas penser

Méditer est une expérience de reliaison. A quoi se relier? à l’instant présent – à ce corps qui est chant de sensations – à cet environnement auquel on s’accorde dans la tranquillité de l’assise – au rythme de sa respiration lente et profonde – à l’ouverture possible où ont lieu toutes les connexions – à nous-même qui sommes connexion dans ce grand champ du vivant. Lire la suite « Observer n’est pas penser »

Rentre chez toi

Nous avons tendance à être fasciné par les situations extérieures et ce qui nous arrive en général, ce que nous vivons justement comme « extérieur », venant d’ailleurs, ce sont : les phénomènes qui nous tombent dessus, certains plaisants et d’autres moins. Comme en ce moment, nous subissons la pandémie qui oblige au confinement. Et c’est bien normal de nous sentir parfois tout petit et impuissant, voire contrarié face à ce qui arrive. On oublie facilement que les vents tournent comme on dit, et que nous ne contrôlons pas dans quelle direction ils vont aller. Lire la suite « Rentre chez toi »

Rencontre avec une souffrance

Le conflit avec une personne proche resurgit toujours. Je me dis que oui je dois accepter. J’ai beau faire des pratiques, ça ne change rien. Le doute m’envahit. Suis-je sur la bonne voie?
Merci à la personne qui posé cette question. Nous sommes tous concernés. Bien que je ne sache pas de quel genre de conflit il s’agit, il est quand même possible ici de donner quelques pistes. Et n’oubliez pas si vous ne pouvez vous-même vous accompagner, il est toujours possible de le faire avec une personne avisée et compétente, un-e thérapeute.
D’abord, je rappellerai comme il est important d’apprendre à mieux communiquer avec soi-même plutôt que d’essayer de se débarrasser de l’inconfort. La première chose c’est de se dire que l’on va aller à la rencontre de la souffrance que le conflit soulève, rappelle.
Une souffrance demande à être rencontrée, libérée. Plutôt que de rester figé, ou de minimiser, ou d’accuser les circonstances, on fait une pause. On prend un peu de temps, un cahier, un crayon pour entrer en relation avec ce qui se présente, se questionner, enquêter. Si ce conflit revient, c’est que nous n’avons pas prêté attention suffisamment à son origine. Lire la suite « Rencontre avec une souffrance »

Ne te regarde pas

Ne te regarde pas pratiquer! C’est l’instruction qui coupe court à toutes nos hésitations, doutes et obstacles à n’en plus finir, de tergiversations en accommodements, c’est sans fin. Certes, toutes les réponses données aux obstacles que nous pouvons rencontrer ont leur sens au moment où ces obstacles se présentent et où les explications et antidotes sont proposés. Mais il y a de multiples niveaux de réponses et le niveau ultime pour clore le bec à l’ego c’est de couper à la racine toutes nos questions destinées à contourner, à s’arranger avec, là encore à chercher le confort avant tout. Lire la suite « Ne te regarde pas »