Pour quoi méditer?

Pourquoi ou pour quoi méditer? la cause, la raison ou la destination, vers quoi ?

La raison est que nous sommes déjà éveillés et le reconnaissons sur le champ,
le but, la destination est que nous sommes déjà arrivés et le reconnaissons sur le champ.

Il n’y a donc rien à changer, à devenir, à atteindre, si ce n’est dissoudre la frontière qui nous sépare de l’instant quoi que cet instant colporte.
C’est étrange de dire ainsi et pourtant ces paradoxes sont la façon la plus juste de parler du sens profond de la méditation.

Tout est déjà là sous nos pas, l’éveil éclot à chaque instant comme les lotus sous les pas du bouddha que nous sommes déjà. Comprenons le pour ne pas entretenir l’illusion, la bien séance du bien être à tout prix, le matérialisme spirituel, l’affadissement d’un chemin qui se révèle à chaque instant sous les petits pas du quotidien. Le quotidien n’est pas à la mode? certes! vous voulez vous enfuir? bien! mais où ça?

Regardez mieux, restez là où la plume de votre destin est tombée, d’ailleurs faites du hasard un destin, donner sens à votre existence, en faisant ce qui a sens pour vous, c’est-à-dire en vivant vraiment, passez de la mort au vivant de la mort. Quoi? ce n’est pas à la mode de faire ce qui a sens pour soi ? je vous l’accorde mais les autres vont-ils mourir à ta place ? même le bouddha ne mourra à ta place, personne d’autre ni rien que ce qui aura vécu ne mourra, alors vis et tu pourras mourir dans la paix de l’inachevé qui s’achèvera bien un jour.

N’attends pas de regretter de ne pas avoir montré à la vie qui te cherchait qui tu étais, ce qui est la meilleure façon de le savoir toi-même.
Montre toi à l’effacement de tes saisies.

Regarde mieux : le quotidien est la quête de chaque jour, la question que chaque jour te pose et qui ne peut être résolue qu’à la racine de son émergence qu’est l’expérience directe et non duelle.

Lâche les mots et ne fais pas la mauvaise tête, essaie d’autres volumes que la réitération de tes croyances qui ne sont pas plus les tiennes d’ailleurs qu’autre chose.

Cesse de confondre méditation et rumination, méditation et voyage astral, méditation et sensation substantielle d’émotions, méditation et incapacité à l’action, méditation et refus d’être, méditation et fuite des autres.

Assume que tu ne peux être que par le tiers de l’autre, alors fais le calcul que n’étant rien de ce que tu crois tu ne peux résoudre à toi seul l’énigme de l’univers qui te contient et te médite d’ailleurs et qui rigole de ce qui te fait peur.

En résumé, pourquoi ou pour quoi méditer, pour trouver la non méditation, la perle de l’éveil allumée sous nos pieds à chaque pas.

 

 

Publicités

2 thoughts on “Pour quoi méditer?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s